• Arrivée en Colombie – Tabatinga/Leticia:

    Suite à notre petite aventure dans la jungle, nous avons continué notre remontée de l'amazone jusqu'à Tabatinga (la frontière colombienne).

    Le trajet a pris 2 jours en bateau "rapide". Il y avait aussi l'option en bateau lent mais là c'était 6 jours les uns sur les autres dans des hamacs.

    Nous ne regretterons pas notre choix car si le paysage amazonien est très beau, il est aussi assez monotone.

    Nous avons profité de cette petite croisière pour essayer quelques fonctions de notre nouvel appareil photo  (oui le notre commençait à fatiguer et nous avons du le changer à Manaus..)

    Une fois arrivés à Tabatinga, nous avons posé notre sac avec 2 français (un frère et sa sœur que nous avions rencontrés lors de notre expédition dans l'amazonie et qui faisaient le trajet en bateau avec nous) dans un petit hôtel de Leticia en Colombie le temps de trouver un avion pas trop cher pour Bogota.

    Pour infos Tabatinga et Leticia sont 2 villages qui se touchent, une au Brésil l'autre en Colombie, et tant que l'on reste dans ces 2 villes pas besoin de faire les tampons d'entrée et sortie!!  (ils ne prennent pas un gros risque car en fait il n'y a plus de routes et seul l'avion permet de sortir de l'Amazonie).

    Voici la frontière...

    Après 2 jours à trainer a Leticia (le temps de soigner une légère tourista pour Shirley ) nous prenons enfin notre avion pour Bogota.

    Petite vue de Leticia!!

     Bon les transports colombiens ne relèvent pas le niveau de l'Amérique du Sud pour ce qui est de la ponctualité. Pour un vol de 2 heures..2 heures de retard..

    Bogota:

    L'arrivée en ville fut un peu sport car forcément avec le retard on est arrivé de nuit, nous n'avions pas de guide, et en plus l'hôtel réservé sur booking  était une sorte de chambre d'hôte sans aucune signalisation à l'entrée!! Heureusement que notre taxi ainsi qu'un policier croisé dans le quartier nous ont bien aidés!

    Depuis que nous sommes entrés en Colombie nous trouvons les gens vraiment très gentils et serviables!

    Nos hôtes aussi n'ont pas fait exception et nous avons bien sympathisé avec eux. On a même échangé un petit cours de salsa contre un cours de français!!

    Ici Shirley en démonstration  :)

    Nous restons 3 nuits pour découvrir cette ville que l'on ne connaissait que de réputation..

    Même si la ville a beaucoup gagné en sécurité nous sentons quand même qu’il ne faut pas trainer n’importe où dans la ville.

    Ensuite Bogota est situé à 2700m d'altitude et donc nous passons de l'Amazonie à 30 degrés a une température de 13°C!!! Autant dire qu’on s'est un peu gelé!!

    Et il n’y a finalement que très peu de monuments historiques a voir ici. (Donc à part être un passionné des musées on a vite fait le tour.) On a quand même fait du culturel ! : le musée de l'or et le musée Botero.

    En conclusion, même si la Candelaria, le centre ville historique, est assez joli, vous l'aurez compris on n'aura pas été plus emballés que ça par la ville et 2 jours pleins auront étés largement suffisants pour visiter la ville avant de filer vers Medellin.

    Voici quand même quelques photos de Bogota!


    8 commentaires
  • Située à  seulement 400km de Bogota, il nous faudra 9 Heures de bus pour y arriver par une route de montagne.Les paysages sont très beaux et nous profitons bien du trajet.

    Avant d’arriver à Medellin, un colombien du Bus nous fait remarquer que nous passons devant l’hacienda du fameux Pablo Escobar!!

    Medellin

    Dans l’ensemble nous trouvons Medellin plus agréable et mieux organisée que Bogota. C’est aussi la seule ville de Colombie qui possède un métro !

    Nous logeons dans une auberge située dans un quartier très touristique pleins de bars et petits restos où il est agréable de se promener le soir.

    Medellin

    Le centre ville, bien qu’il y ait aussi très peu de monuments historiques, est  bien vivant et on s'y sent plutôt en sécurité. Nous pouvons admirer les nombreuses statues de Botero dans les différents parcs (Botero est né a Medellin)

    Medellin

    Medellin

    Medellin

    Medellin

    Les 2 jours a Medellin furent donc une petite étape bien sympathique.

    Medellin

    Mais au final, nous avions imaginé les villes de Bogota et Medellin plus colorées et typiques d’où notre légère déception  suite aux visites…

    Maintenant direction la côte Caraïbe !!


    4 commentaires
  • Après une nuit de bus encore un peu agitée, nous sommes arrivés dans la région de Santa Marta, sur la côte caraïbe de Colombie.

    Nous avons choisi de passer 3 nuits dans un petit village de pêcheurs à côté de Santa Marta qui se nomme Taganga, assez tranquille et sympathique .

    Région de Santa Marta

    Région de Santa Marta

    Depuis le village, une ballade d’une 20aine de minutes nous a amené à la plus belle plage du coin d’après les locaux : Playa Grande.

    Région de Santa Marta

    Bon ok on était dimanche, nous n’étions pas tout seuls, et pour tout vous dire nous avons été assez déçus de cette plage. Les gens sont tous entassés les uns sur les autres sur des petits transats à l’ombre, l’eau n’est pas du tout claire (ben oui pire qu’au Prado !) A peine le temps d’un pic nique (on a quand même fini par trouver un petit coin d’ombre !) et on est reparti en balade pour avoir de jolis points de vue car la plage n’en valait pas la peine !

    Région de Santa Marta

     Région de Santa Marta

    Nous avons également été passés une journée à Santa Marta qui est une ville assez grande très colorée avec de jolies places et très vivante !

    Région de Santa Marta

    Région de Santa Marta

    Encore une fois les plages de la ville ne nous ont pas faites rêver, mais on ne peut pas tout avoir !

     

    Globalement pour ces deux visites, nous avons été surpris par plusieurs choses concernant cette première approche de la côte caraïbes:

    1)    1)   Les collines de Taganga sont extrêmement sèches et il y a des cactus partout alors qu’on s’attendait à de la jungle !?!

    2)   2)    L’eau n’est pas turquoise comme on peut l’imaginer ! Ni aussi chaude (bon elle est quand même bonne !) et il y a pas mal de vagues.

    3)     3) Globalement, les abords des plages, des rues, sentiers sont pleins de déchets…dommage....

    Mais malgré tout ce fut une étape sympathique, et les gens toujours aussi sympas ! !

     

    Nous sommes ensuite repartis à la rencontre de la jungle (seulement à 35km de Taganga !) dans le parc national de Tayrona qui est également en bord de mer. Qui dit parc dit zone protégée et entretenue, retour à une nature propre !

    C’est assez bizarre à 30 minutes de route de se retrouver dans cette jungle si humide tout à coup !

    Le parc est assez bien aménagé et on peut se balader de plage en plage tout seul facilement. Etant donné que les premières plages ont des courants trop violents pour se baigner, nous avons marché 2h30 le 1er jour pour arriver à notre campement pour la nuit. Eh oui vous l’avez compris, nous avons choisi de dormir encore dans des hamacs pour 2 nuits dans le parc !

    Voilà notre campement,

    Région de Santa Marta

    Région de Santa Marta

    Pour ce qui est du parc, les photos parlent d’elle mêmes plutôt que de décrire les différents paysages…..

    Région de Santa Marta

    Région de Santa Marta

    Région de Santa Marta

    Région de Santa Marta

    Le 2ème jour, après une nuit encore une fois fraîche et courte, nous avons fait une randonnée de 4h30 allée retour en pleine jungle pour atteindre une cité pré colombienne : El Pueblito. (Bon c’était surtout la balade qui valait le coup !)

    Région de Santa Marta

    La randonnée n’était pas facile car ça grimpait sec sur des grosses pierres !

    Mais Lorenzo Jones et Shirley Croft s’en sont plutôt bien sortis

    Région de Santa Marta

    Région de Santa Marta

    (mais si cette fois être dans la jungle sans guide, on ressent les choses différemment !)

    (Bon j’avoue que je n’étais pas rassurée des fois car il y avait des passages un peu acrobatiques mais heureusement que mon gentleman de la jungle m’a aidé pour les passages difficiles !)

    Nous avons encore une fois fait des rencontres sympathiques :

    Des fourmis rouges découpeuses de feuilles ! (petite minute culturelle (-->> désolée j’ai pas pu m’en empêcher en tant que biologiste dans l’âme lol !): ces fourmis ont la particularité de ne pas pouvoir digérer la cellulose contenue dans les feuilles des végétaux. Afin de se nourrir, elles ont développé une symbiose avec une espèce de champignon qu'elles cultivent dans leur fourmilière. Pour cela, les ouvrières collectent des morceaux de feuilles et de fleurs, qui, après avoir été mâchés, vont servir de substrat pour la culture du champignon, dont elles vont ensuite se nourrir…. Malines ces fourmis !!!!)

    Région de Santa Marta

    Des chauve-souris

    Région de Santa Marta

    Un singe hurleur

    Région de Santa Marta

    Un autre singe qui jouait avec un bâton

    Région de Santa Marta

    la preuve en vidéo :

    Et le plus impressionnant de tous, un serpent corail… (Gloups  !)

    Région de Santa Marta

    Bon ce n’était pas un bien gros mais pour ceux qui ne le savent pas c’est un des serpents les plus venimeux du monde…. Bon il a traversé le chemin tranquillement à 2 mètres de nous alors on l’a laissé gentiment passé ! (Rassurez vous on avait quand même l’aspivenin sur nous et on savait où aller en cas de morsure, enfin à 2 h de marche quand même !!)

    La 2ème nuit en hamac a été un peu plus chaotique!! En pleine nuit je me suis faite piquée par quelque chose à la lèvre (ça m’a vaguement rappelé quelqu’un qui s’était fait piqué par une guêpe à la lèvre, un petit « elephant man » ->>>> bisous grand frère, une grosse pensée pour vous en ce moment !!),

    bon ben ca a gonflé un peu, et après un anti – histaminique et une nuit de sommeil ben ça a disparu aussi vite que c’était apparu ! Mais bon du coup on a pas beaucoup dormi ! (eh non pas photo ! on n’a même pas eu le temps d’en faire lol !!).

    Au réveil, il a fallu refaire 1 h de marche pour rejoindre un bus qui nous emmène à Cartagena, ville où nous sommes actuellement.

     


    10 commentaires
  • Aussitôt  arrivés à Cartagena, nous cherchons un petit « hostal » afin de se poser quelques jours le temps de profiter de la ville et surtout de trouver un bateau pour faire la traverser jusqu’au Panama!!

    C’est d’ailleurs ce que nous faisons dès le lendemain matin. Finalement ce fut assez facile bien qu’il faille quand même faire attention sur le choix du bateau car la traversée est assez « sportive » avec 35 heures de pleine mer. 

    Nous partirons donc avec le Maratonga (un voilier de 15 mètres) le 30 janvier ce qui nous laisse 6 jours pour profiter pleinement de la ville.

    Ainsi nous alternons pendant une semaine entre promenades dans cette ville magnifique entourée de remparts et... repos à l’hôtel.

    Ça fait aussi du bien de se poser un peu …

    Voici quelques photos du centre.

    Cartagena

    Cartagena

    Cartagena

    Cartagena

    Cartagena

    Nous en profitons aussi  pour se faire à manger,faire un peu de lessive,bouquiner…retour à une vie normale.

    Le soir nous testons les différents coins à la mode de Cartagena. On s’attendait à avoir de la salsa dans tous les bars mais finalement ils sont plus « musique électronique » de maintenant!! Ici la Salsa reste plus pour les anciens !

    Si la ville est magnifique, les plages qui la bordent ne sont pas très engageantes. Pour profiter de belles plages il faut faire une excursion dans les iles Rosarios et la playa blanca pas très loin…

    C’est donc ce que nous faisons!!

    Et là c’est le tourisme à la Colombienne !! Nous montons sur un bateau la musique à fond, des vendeurs de glace dès 8h du mat, un animateur sur le pont …et c’est parti pour une journée.

    Ambiance!!

    Après 2 heures de bateau avec en prime quelques dauphins qui nous accompagnent nous arrivons sur les iles Rosario. Effectivement elles sont superbes. Des petits bouts de paradis.

    Voici notre prochaine maison !!

    Cartagena

    Apres avoir navigué entre ces iles et pris plein les yeux nous nous arrêtons sur une première ile où nous pouvons au choix se baigner ou visiter un petit aquarium avant de repartir pour atteindre la playa blanca.

    Cartagena

    Enfin nous avons notre plage de sable blanc et d’eau turquoise des Caraïbes !!!!

    Sur la plage un « almuerzo » avec poisson est prévu puis nous y passons environs 2 heures avant de rentrer sur Cartagena.

    Cartagena

    Une super  journée bien remplie… on aurait aimé rester encore un peu sur cette ile.

    Le reste des jours se passa tranquillement à attendre notre départ pour les San Blas..non sans quelques appréhensions..


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique