• Après notre séjour à Bocas del Torro, nous sommes partis en direction du Costa Rica, notre dernière étape d’Amérique du Sud (Eh oui déjà !).

    Volcan Poas

    Dès notre arrivée à San José, la capitale, nous avons compris qu’il allait être un peu compliqué de visiter tout par nous même car il semble qu’ici tout doit se faire en « tour organisé » !

    Qu’à cela ne tienne, nous avons décidé de nous débrouiller tout seul, histoire de ne pas être « parqués » avec tous les touristes tout le temps et de ne pas trop ruiner notre budget  !

    Nous avons été voir le Volcan Poas (facile d’accès celui là). Un volcan encore actif qui possède un des cratères les plus grands du monde (de 1,6km de diamètre et de 300m de profondeur). A notre arrivée sur le cratère nous étions assez déçus car le cratère était dans le brouillard

    Volcan Poas

    Nous sommes partis faire un petit tour sur un sentier au cœur de la « cloudforest » en attendant et espérant que cela se dégage un peu ! Ce type de forêt ne se trouve qu’au-delà de 1000m au moins et a une ambiance très spéciale (genre films d’horreur) : tout est dans le brouillard, humide et les arbres font très « torturés »…Mais bien sympathique en tout cas.

    Volcan Poas

    Après notre marche, toujours pas d’éclaircie, il ne nous restait que 3h avant de devoir repartir par le bus…Nous avons décidé de rester dans la brume, la bruine et le vent à attendre qu’il y ait une éclaircie !! Et on l’a eu !! Pendant 30min seulement ! Mais au moins on a pu profiter de ce superbe spectacle (car beaucoup de touristes l’ont loupé !)

    Volcan Poas

    Volcan Poas

    CONCLUSION : Nous n’avons pas eu la poisse à Poas !

     

     


    3 commentaires
  • Le lendemain nous sommes partis à La Fortuna, point de départ pour voir encore une fois un autre volcan en activité : Le volcan Arenal. Depuis 2010 cependant, on ne peut plus y voir de lave ! Dommage !

    Mais la région est super sympa et il y a énormément d’activités à faire !

    Nous avons décidé de faire une randonnée à l’assaut du Cerro Chato, un volcan endormi juste à côté de l’Arenal pour atteindre un lac volcanique dans son cratère ! (Nous avons du réfléchir à comment aller au point de départ de la balade car encore une fois ici si tu ne passes pas par des tours organisés, tu ne peux rien faire car il n’y a pas de transport et les taxis coutent une fortune !

    La meilleure solution que nous avons trouvé : faire du stop! Nous sommes arrivés au départ de la balade avec un gentil couple d’Américains qui allait faire une autre balade à côté, ce qui nous a évité 11km de marche d’approche au départ du chemin !)

    Au cours de la balade, nous avons traversé plusieurs fois la coulée de lave de l’Arenal avant d’attaquer la montée au lac.

    Volcan Arenal

    Il s’est finalement avéré que la balade s’est transformée en trek ! Ca montait très raide, c’était très très boueux, ça glissait et par endroit il y avait des cordes (ou même les arbres) pour nous aider !

    Volcan Arenal

    Volcan Arenal

    Au bout de 3h, nous sommes enfin arrivés dans le cratère pour voir ce joli lac volcanique, où nous avons pique niqué rapidement car il n’y avait pas d’endroit sec pour se poser !

    Volcan Arenal

    Volcan Arenal

    Dans la descente, qui glissait encore, nous avons croisé pas mal de grenouilles (photo spéciale pour Mumu !)

    Volcan Arenal

    Et encore un serpent corail sur le chemin (Gloups !)

    Volcan Arenal

    Mais finalement pas beaucoup d’animaux !

    Nous avons également eu le droit à de jolis points de vue sur le volcan Arenal.

    Volcan Arenal

    Volcan Arenal

    Après donc 6h de marche qui ont été assez éprouvantes pour tous les deux, nous sommes rentrés à l’hôtel en stop avec le gardien du parc naturel qui nous a appelé les « jungles survivor » car on a appris après que la « balade » qu’on venait de faire était une des plus dures du Costa Rica et qu’elle s’appelle « extreme hike » !!! On comprend maintenant pourquoi on était si crevés, pourquoi on n'a rencontré personne pendant toute la balade et pourquoi nous sommes rentrés dans un état pitoyable !!

    Volcan Arenal

    Autant vous dire que le soir nous étions contents d’avoir une bonne douche et étions vite fait au lit !

     

    Le lendemain, après une bonne nuit nous étions d’attaque pour la Saint Valentin ! Nous sommes allés faire quelques petites activités encore une fois par nous même (marche + stop + bus local) !

    Nous avons commencé par aller à l’Arenal Hanging Bridge : un parcours d’1h30 dans la jungle sur des ponts suspendus ! Très sympa ! Nous y avons vu des singes !

    Volcan Arenal

    Volcan Arenal

    Volcan Arenal

    Ensuite nous sommes allés au « Canopy Tour : Los canones », qui sont en fait 11 tyroliennes perchées dans la foret ou au dessus !

    Volcan Arenal

    Laurent s’est même pris pour Superman !

    Volcan Arenal

    Moi je suis restée quand même plus tranquille !

    Volcan Arenal

    A la fin du parcours, nous étions au dessus de l’hôtel à qui appartient ce canopy tour, un resort très sympa !

    Volcan Arenal

    Et ce qui était super bien, c’est qu’avec l’entrée aux tyroliennes, on avait le droit d’aller dans leur coin « spa » composé de piscines normales,

    Volcan Arenal

    avec toboggan pour la plus grande joie de Laurent (son arrivée fracassante ci après)

    Volcan Arenal

    Mais également de piscines avec de l’eau chauffée par le volcan (32°c) !

    Volcan Arenal

    Trop agréable surtout pour nos muscles encore tout courbaturé du trek de la veille ! (Nous avons même recroisé un couple d’américain qui nous avaient pris en stop, qui logeaient à cet hôtel, et ils nous ont payés un coup à boire dans le bar de la piscine  !)

     

    Et puis en ce jour si spécial, nous avons même mangé au restaurant du resort ! C’est reposant aussi des fois d’être un peu plus dans le luxe et nous avons grandement apprécié ces moments ! Une très belle journée donc  !!!

    Puis il a fallu rentrer….En Stop avec des gentils locaux ! Car le lendemain, direction vers un parc national de l’océan Pacifique !

    Une dernière remarque : Nous sommes fin prêts pour Pekin Express car on a 100% de réussite sur nos tentatives de Stop ! (on n’a jamais attendu plus de 2 minutes !!!) Trop facile, assez marrant et on commence à y prendre gout  !


    5 commentaires
  • Nouvelle halte nature!

    Cette fois sur la côte Pacifique au Parque Manuel Antonio.

    Bon celui-ci est très connu et très touristique... mais nous avons vu une quantité impressionnante d'animaux.

    Pourtant au début on pensait que ce n'était pas gagné vu le monde à l'entrée (On est tombé un dimanche et donc en plus des touristes les Costa Ricains s'y pressaient)

    Mais finalement une fois à l'intérieur ça ne faisait pas si bondé que ça car le parc est quand même assez grand et le nombre d'entrées est limité. On s'est donc promené 2 heures à regarder les animaux avant de se poser sur les différentes plages du parc.

    Alors au menu (les petits vont apprécier..), nous avons vu:

    Des paresseux en pagaille (En plus c'était facile de les repérer grâces aux différents guides qui s'arretaient devant).

    Puis aussi une biche!!! (on ne savait pas que ça existait..)

    Des grenouilles (c'est vraiment le pays..)

    Un serpent

    Des capucins

    Des raton laveurs

    ..et pleins d'autres petites bestioles!

    Et enfin la plage biensur

     

    Nous avions posé nos bagages dans un petit hôtel de la ville de Quepos à 10mn de bus de l'entrée du parc pour la première nuit avant de se déplacer la journée suivante dans un autre hostel avec piscine (que l'on avait repéré en arrivant mais qui était plein) afin de passer une journée de farniente...que l'on a bien apprécié

    Cette petite halte à Manuel Antonio a donc était très sympatique bien qu'un peu moins sauvage car les animaux semblent plutot bien habitués à la présence de l'homme. C'est pour cela que nous décidons d'aller dans un coin encore plus sauvage, le parc du Corcovado...


    4 commentaires
  • Pour notre dernière étape du Costa Rica, nous sommes partis au Parc Naturel du Corcovado, un des parcs réputé pour être le plus sauvage du pays.

    Y arriver n’a encore pas était une mince affaire, levés à 5h30, puis après un premier bus (nous devions en prendre 3 différents), nous avons fini en stop ! Dans un énorme camion à l’américaine ! Nous avons ainsi pu faire la rencontre de Ricardo, un costaricain très sympa avec qui j’ai discuté un peu pendant les 40 minutes de trajet à ses côtés qui nous ont fait tout de même gagner 4 heures sur notre arrivée !! (Encore un clin d'oeil "Pekin express")

    Parque Corcovado

    Après avoir quitté notre chauffeur, nous devions encore prendre un bateau pendant une heure, seul moyen d’arriver au petit pueblo d’Agujitas, point d’entrée vers le parc Corcovado, au cœur de la « drake bay ».

    Et là « bienvenu au bout du monde » dans un coin super tranquille, « Pura Vida » comme disent les costaricains !

    Un petit village avec quelques maisons, quelques touristes, quelques hôtels tout mignons, 2 mini supermarchés… Bref que du bonheur !!!

    Voilà à quoi ressemble l’entrée du pueblo :

    Parque Corcovado

    Nous avons donc passé 4 nuits dans ce petit coin de paradis !

    Dès le lendemain, nous avons été en expédition dans la jungle avec un guide (on ne peut pas y aller seul) pour une balade de 4 heures très instructive. Pour aller au départ de la balade, nous avons fait encore 1h30 de bateau pour pouvoir s’enfoncer au plus profond de la jungle perdue !

    En chemin nous avons eu le droit au spectacle de 2 baleines (qui sont en migration par là en ce moment !) splendide !!! Pas de photo à l’appui car elles étaient trop rapides pour nous  !

    Au cours de la balade, nous étions bercés par le chant des cigales de là bas ! (elles ressemblent beaucoup aux marseillaises mais d’après le guide sont très grosses !) on vous laisse écouter, c'était impressionnant !

    Vous pouvez aller voir la vidéo en allant ici :

    http://www.youtube.com/watch?v=UBs_-8SuvCk&feature=youtu.be

     

    Nous avons encore rencontré de nombreux animaux dont certains que nous n’avions jamais vu, dont voilà un extrait :

    De grosses araignées

    Parque Corcovado

    Une sorte de dindon

    Parque Corcovado

    Des Toucans

    Parque Corcovado

    Un serpent « fer de lance » (responsable de la majeure partie des décès par morsure de serpent au Costa Rica, son venin est hématoxique (fait saigner de partout) et non neurotoxique (touche le système nerveux) comme la plupart des serpents venimeux !). Et franchement il est difficile à voir car sa couleur le camoufle vraiment bien !!!!

    Parque Corcovado

    Un tapir qui dormait (on pensait pas que c'était ci gros d'ailleurs!)

    Parque Corcovado

    Un Fourmilier (on pensait pas que ça grimpait aux arbres!)

    Parque Corcovado

    Des Aras (trop beaux les couleurs !)

    Parque Corcovado

    Encore des capucins

    Parque Corcovado

    Mais également des singes araignées, des singes écureuils….. Difficiles à prendre en photo !!

    Nous avons vu de jolis paysages en ressortant de la forêt, dont cette jolie rivière, qui était en fait infestée de requins et de crocodiles !

    Parque Corcovado

    Le lendemain, nous sommes partis en expédition « snorkeling » pour moi et plongée pour Laurent autour d’une île «l’ Isla del Cano », très jolie.

    Parque Corcovado

    L’eau était très chaude, plage de sable marron ce qui donne encore de jolis décors !

    Parque Corcovado

    En y allant nous avons eu la chance de voir encore des dauphins !

    vous pouvez voir la vidéo en allant ici :

    http://www.youtube.com/watch?v=jwJ_rrr1P6w&list=UUJBHQCu4e63-FC0ClMn0k-g&feature=c4-overview

    Nous avons croisé « Gill » le poisson dans le monde de Némo pour ceux qui connaissent

    Parque Corcovado

    Nous avons vu une tortue (si si cherchez là!)

    Parque Corcovado

    Une raie

    Parque Corcovado

    C’est sans aucune hésitation l’endroit où nous avons vu le plus de poissons et les plus gros aussi !!!

    Parque Corcovado

    Parque Corcovado

    Egalement des énormes bancs de poissons qui tourbillonnaient !! Très impressionnant !

    Parque Corcovado

    Et très très impressionnant, clou du spectacle: nous sommes passés au dessus d’un banc de requins pointes blanches !! (5 au total) Heureusement, ils avaient l’air de dormir !

    Parque Corcovado

    Et Laurent a pu s’en approcher d’un peu plus près !

    Parque Corcovado

    Nous avons ensuite déjeuné sur une autre plage très jolie !

    Parque Corcovado

    Le dernier jour, nous avons profité tranquillement de notre hôtel qui était fort sympathique et nous avons fait une dernière petite balade, cette fois en solo, pour profiter encore une dernière fois des vols d’Aras qui volent toujours en couple  !!

    Ce fut une étape vraiment chouette, au cœur de la nature et sans gros tourisme de masse !! On recommande vivement !!

    Nous sommes ensuite repartis en direction de San José où nous sommes actuellement pour nos 2 derniers jours restants où nous allons nous reposer un peu et préparer notre prochaine étape : La Nouvelle Zélande ! Car notre vol est pour le 25 février !

    Au programme : Machine pour le linge, étude du Lonely Planet et location d’un camping van car ce sera notre maison pour les 3 semaines à venir (le blog ne sera donc peut être plus aussi bien à jour car nous aurons peu voir pas d’accès à internet !)


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique