• "Avertissement : Le contenu de cet article risque de heurter la sensibilité de toutes les personnes qui en ont marre de l’hiver, du froid, de la pluie, des tempêtes… En effet, les images qui vont suivre (réelles et non trafiquées) peuvent engendrer une légère déprime pour certains … Nous vous demandons juste de ne pas trop nous en vouloir …Et d’apprécier quand même les images…"

     

    Rejoindre le Panama n’est pas de tout repos, et nous avons dû tout d’abord nous créer un faux billet d’avion prouvant que nous sortirons du Panama dans les 72h après notre arrivée, et cela pour éviter de payer 100 dollars par personne (taxe d’entrée). (Ce qui est assez ironique c’est que c’est l’agence de voyage du voilier qui nous a donné l’astuce…et que tous les passagers du bateau ont fait de même  !!) A nos ciseaux et colle donc !

    Les San Blas

    Nous sommes partis en voilier depuis Cartagena pour 5 nuits, pour une petite croisière passant par les îles San Blas et arrivant à Portobello au Panama.

    Petite présentation du voilier le « Maratonga », 15 mètres, 13 personnes à bord (bon ben ça ne nous a pas porté malheur !), douche d’eau douce assez sommaire à l’arrière du bateau, mais un joli voilier qui navigue bien !

    Les San Blas

    Notre capitaine « Umberto », qui a très bien géré la navigation !

    Les San Blas

    Notre cabine ! (un peu serrés tout de même !)

    Les San Blas

    Le départ de Cartagena s’est fait le 30 janvier à 19h… Et c’est parti pour 34 heures de pleine mer !

    Nous avions pris des médicaments homéopathiques pour le mal de mer…Et pourtant même en suivant à la lettre le protocole, j’ai été malade 2 fois et Laurent n’était pas loin non plus … La seule façon d’être bien c’était d’aller dormir ! Ce qui fait que sur les 34h de navigation, nous avons « dormi » 31h … Une très longue nuit, où ça secouait pas mal, où il était quasi impossible de manger et où c’était le parcours du combattant pour aller aux toilettes  ! Mais malgré tout, la traversée s’est super bien passée et puis ça valait le coup !!! Et au petit matin du 1er Février, nous sommes arrivés dans les San Blas…

     

    Mais qu’est ce que les San Blas allez vous nous dire ??? Jamais entendu parlé ??

    Ce sont plus de 360 îles perdues au large du Panama dans la mer des Caraïbes… Sans gros complexe touristique (mis à part quelques tentes, on ne peut pas dormir sur les îles) donc encore très préservées même si nous avons tout de même trouvé qu’il y avait beaucoup de bateaux au mouillage par endroit !Voilà ce que cela donne quand on y arrive…

    Les San Blas

    Puis de plus près…

    Les San Blas

    Nous avons également croisé notre deuxième future résidence secondaire  !

    Les San Blas

    Nous y avons vu une ethnie qui vit sur ces îles (bon ils sont 50 000 quand même en tout dans le Panama) qui s’appelle les « Kunas », ils vivent dans des petites cases très sommaires mais sont tranquilles et ont l’air heureux ! (bon malgré tout, nous, touristes, passions dans leur « jardin »,... encore à méditer…) Et les femmes ont la particularité d’avoir des sortes de bracelets très serrés sur les mollets.

    Les San Blas

    Nous avons donc passé les 1er,2 et 3 février à naviguer d’îles en îles et à faire 2 stops sur 2 îles splendides, à faire des feux de camps les soirs avec nos compagnons de voyages, à boire du rhum, de l’aguardiente et à apprendre encore un peu la salsa…

    Une équipe multiculturelle qui regroupait américains, hollandais, argentins, colombiens et espagnols.

    Les San Blas

    Et notre capitaine Umberto nous cuisinait de bons petits plats…

    Les San Blas

    (Bon pour infos, le kilo de Langouste ici est à 11 dollars !!!-->> Petite pensée pour mamounette !)

    Ça nous a fait du bien aussi de se laisser guider pendant 5 jours  !

     

    Bon venons en au plus intéressant… Comment vous décrire les paysages… Comme nous avons dit souvent sur place: « c’est LA carte postale ou LA photo d’agence de voyage par excellence », sans amplification des couleurs … Pour une fois, vraiment réelle… On vous laisse apprécier…

    Les San Blas

    Les San Blas

    Les San Blas

    Les San Blas

    Les San Blas

    Les San Blas

    Puis après avoir vu ces paysages, nous avons décidé de « rentrer » dans la carte postale !

     Les San Blas

    Les San Blas

    Les San Blas

    Les San Blas

    Au détour d’une île, nous avons vu au loin une nouvelle mini île isolée  (à gauche sur la photo qui suit) et nous avons décidé de partir l’explorer avec masque et tuba.

    Les San Blas

    Après  40 min de natation nous y sommes arrivés  !

    Les San Blas

    Et nous avons eu l’impression de nager dans un aquarium pour y parvenir !!! Une eau plus que claire, assez impressionnante  !!

    Les San Blas

    Nous avons vu quelques poissons et crabe, et des gorgones violettes magnifiques !

    Les San Blas

    Et le plus impressionnant de tout : nous avons vu une jolie raie !

    Les San Blas

    Après ces 3 jours passés dans ces paysages de rêves il faut l’avouer, il a fallu repartir le 3 février au soir, pour 12 heures de nouvelle navigation  ! Mais cette fois ci on a pris un cachet plus fort acheté en Colombie et nous n’avons pas été malades !!

    Nous sommes donc arrivés à Portobello au petit matin, le temps de prendre un dernier petit déjeuner à bord et nous avons posé le pied à terre (non contents tout de même !).

    Puis nous avons sauté dans le premier bus direction Panama City, en ayant toute la journée le mal de Terre  !!!!

    Même si cette croisière a confirmé que nous n’avons ni l’un ni l’autre le pied marin, nous nous sommes réellement régalés ! Et on se dit que maintenant ça va être très difficile de trouver d’aussi jolies îles…. !


    10 commentaires
  • De nouveau sur la terre ferme !!

    Et pour un retour c’est un sacré contraste qui nous attend des iles perdues des San Blas à la ville grouillante de Panama City..

    Panama city est une ville à deux visages avec un côté historique «  le casco Antigo » et un côté ultra moderne avec des buildings et des malls.

    Les 2 côtés ont leur charme et nous passons 2 jours à marcher (ou plutôt tanguer ) dans ces différents quartiers.

    Voici quelques photos du quartier historique assez bien entretenu et touristique.

     

    Panama City

    Panama City

    Panama City

    Et après le quartier des affaires avec quelques jolies tours quand même.

     

    Panama City

    Panama City

    Panama City

    Mais Panama City, c’est surtout le mythique canal qui passe à côté. Bon il est tout a côté mais pour y aller il faut obligatoirement prendre un taxi et payer un bon droit d’entrée...ils savent attendre le touriste !!

     Mais il faut quand même le voir !!  C’est assez impressionnant de voir ces énormes bateaux passer les écluses. Le canal est très étroit au niveau des écluses (juste la largeur du bateau) et il doit être guidé par des petites locomotives pour ne pas toucher les berges. On passe donc 2 heures à regarder les bateaux ainsi qu’un petit film en 3D sur l’histoire du canal.

     

    Panama City

    Panama City

    Panama City

    Quant à  l’hôtel, ce ne sera pas notre meilleur choix du voyage !!!  Il paraissait plutôt bien et propre au départ, mais la nuit venue la chambre devenait un refuge aux cafards qui se promenaient sur notre lit…heureusement que c’était pour 2 nuits seulement… mais ce ne seront pas nos meilleures nuits !!! 

    Mais finalement cette étape dans la capitale nous a assez plu. La ville est agréable à promener et on s’y sent plutôt bien.

    Ensuite nous choisissons  de continuer vers  Bocas del Toro pas loin de la frontière avec le Costa Rica. Retour dans les Caraibes !


    8 commentaires
  • Après une nuit de bus, nous arrivons à l’embarcadère pour Bocas del Toro vers 5H30 encore endormis puis nous enchainons avec  un speedboat  (30mn) qui fonce dans la nuit  pour  débarquer au petit matin sur l’ile.

    On sent de suite l’atmosphère Caribéenne..  Les gens on l’air plutôt cool !! ça nous plait déjà ! 

    On choisit un petit hôtel qui donne sur la mer et on file se coucher quelques heures avant d’aller se promener (il n’est encore que 8 heures du matin).

    Notre Hôtel!!

    Boca del Toro

    Bocas del toro est une petite ville typique des caraïbes avec des maisons très colorées et une destination très prisée des surfeurs.  Une ville faite pour se poser et profiter du temps qui passe…

    Boca del Toro

    Boca del Toro

    On profite aussi de cette 1ere journée pour organiser une excursion dans les iles de l’archipel pour le lendemain avec rencontre avec les dauphins, snorkelling , arrêt dans les iles zapatillas (les plus belles de l’archipel)

    Mais le lendemain on se réveille  sous une bonne pluie  (c’est aussi ça les caraïbes)..et la grande question est : est ce que ça va passer ou pas ? Bon dans le doute on décale notre excursion au jour d’après. Heureusement car finalement il a plu toute la journée.. !!

    On a donc profité de cette journée pour bouquiner sur le hamac de la terrasse face a la mer  au son de la pluie tropicale !!

    Le jour d’après le bateau passe nous chercher directement au ponton de l’hôtel (la classe) pour  une journée de rêve. (Malgré le ciel encore un peu couvert)

    ça c'est notre petit ponton

    Boca del Toro

    Et Effectivement comme prévu nous avons  pu :

    Admirer  des dauphins sauvages.(Toujours aussi émouvant)

    Boca del Toro

    Faire du snorkelling dans de l’eau transparente. (Je n’ai jamais vu une flore sous marine aussi riche : coraux de toutes les couleurs, gorgones..)

    Boca del Toro

    …Et passer quelques heures sur les iles Zapatillas. (sable blanc, cocotiers et eau turquoise).

    Boca del Toro

    Ici Shirley qui va ouvrir sa première noix de coco !!

    Boca del Toro

    Voila, bien qu’assez touristique, Bocas del Toro restera une petite étape plus qu’agréable.

     

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique